samedi 27

Programme

LONGUE VUE SUR 2024 La Fabrique Pola s’agrandit !

ENTREVUE AVEC SAMIRA AÏT-MEHDI
co-fondatrice et architecte de La Nouvelle Agence,
aux commandes du chantier d’agrandissement de la Fabrique Pola.

La Nouvelle Agence, architectes, structure habitante de la Fabrique Pola depuis 2008, pilote et mène les programmes architecturaux de la Fabrique Pola depuis 2014.
La Fabrique Pola, implantée Quai de Brazza en bord de Garonne depuis 2019, est au beau milieu de sa deuxième phase de travaux. Une phase décisive pour son développement et son rayonnement.

❖ Quel rôle joue l’architecture dans la vie collective d’un lieu comme la Fabrique Pola ? Comment le collectif se transforme-t-il au contact de l’architecture et inversement?

Je pense évidemment que l’architecture joue un rôle essentiel. Elle influe grandement sur la vie des gens et peut changer beaucoup de choses: aider à vivre bien ensemble par exemple, voir à y prendre plaisir, goût, et intérêt.

L’exercice de programmation architecturale de la Fabrique Pola était un exercice nécessaire pour son installation définitive. Il a été déterminant pour son développement en lui permettant de se traduire spatialement.

A travers celui-ci, lors des séances de travail collectives, les Habitants de la Fabrique ont pris conscience de ce que chaque structure portait de singulier mais aussi de tout ce qu’elles avaient en commun, dans leur pratique. C’est ainsi que la moitié des espaces de Pola sont des espaces à usage mutualisé. L’architecture de la Fabrique Pola est à son image : décontractée et accueillante, mais aussi structurée, aidante et encourageante. Concrètement, il n’y a aucun matériau fragile ou précieux par exemple, mais des matériaux simples que tout le monde connait et reconnait. On comprend ainsi que l’on est dans un lieu de travail, un lieu commun et ouvert, qui n’est ni un musée, ni un lieu réservé à des personnes particulièrement importantes. Nous sommes dans un lieu ouvert, où l’on travaille, et où on peut partager cela, aussi avec des personnes de passage ou en visite. Il y a à Pola l’idée de montrer ce travail, aussi culturel soit-il, en train de se faire, pour le désacraliser sans doute, le rendre plus accessible, une idée comme ça. Celle de faciliter l’accès, aussi spatialement, à la culture.

La deuxième grande étape de travaux, actuellement en cours, a permis aux habitants d’identifier ensemble ce qui fonctionnait bien dans le bâtiment créé en première phase et ce qui manquait, ce qui était à développer dans l’extension.

❖ Quels nouveaux usages propose l’agrandissement ?

Il propose d’accueillir davantage, plus largement et dans de meilleures conditions. La première étape ayant majoritairement stabilisé les structures, cette deuxième étape a pour vocation de mieux accueillir artistes et publics. Les nouveaux bureaux et ateliers sont en quasi-totalité dévolus aux artistes, pour lesquels des ateliers plus spacieux et polyvalents manquaient.

En complément de l’actuel Polarium dédié aux expositions sont inventés la Grande Halle complètement traversante entre Garonne et Quai de Brazza, et la Salle de séminaire grand format. Ces deux espaces singuliers et privatisables assurent une consolidation et une diversification économique au projet. Ils assurent également, et surtout, le rôle de pôle de coopération territoriale qu’incarne déjà la Fabrique dans ses pratiques.

La Grande Halle, très largement vitrée et ouverte sera un espace hybride, capable d’accueillir des configurations singulières à inventer en fonction des saisons.

A quel équilibre devez-vous être les plus attentifs? 

Nous sommes attentifs à l’équilibre financier de la proposition bien sûr, afin que celle-ci corresponde aux moyens mais aussi à l’esprit pratique de la Fabrique Pola. Nous sommes attentifs à poursuivre un projet low-tech, frugal*, économe en investissement mais aussi économe à l’usage. Un ouvrage facile à faire évoluer, facile à utiliser, pour tous les gens que l’on y invite.

❖ Comment vois-tu ce bâtiment vivre avec son quartier et les espaces verts (parc aux angéliques) en devenir ? Décris-nous le tableau.

Je vois en particulier La Grande Halle ouverte, c’est l’été, des vendeurs de primeurs et autres douceurs s’y sont installés. Des passants s’arrêtent, certains s’installent sur des tables, d’autres sur des bancs, tout autour de La Fabrique, car en effet le Parc aux Angéliques est arrivé jusqu’à nous et des jeux d’enfants comme autant d’installations artistiques nous font face. C’est un moment heureux, curieux, où des populations très diverses se rencontrent un dimanche sur la balade des quais. Un moment où elles entrent sans s’en rendre compte dans un lieu culturel et artistique. Un dimanche ensoleillé et plein de culture à Bordeaux !

* A ce propose Bonne nouvelle ! On parle de la Fabrique Pola et de la Nouvelle Agence dans l’ouvrage tout récent Architecture frugale : 28 exemples inspirants en Nouvelle-Aquitaine

© visuel La Grande Halle – Fabrique Pola, La Nouvelle Agence, architectes

La Fabrique Pola

10 Quai de Brazza PA Queyries
33100 Bordeaux

Bord de Garonne (rive droite)
Accès par Tram B • Bus 45, 50, 91, 92
☎️ Infos: + 33 5 56 40 62 85
(accueil téléphonique du lun au ven 10H à 18H)

_ _

☻ HORAIRES D'OUVERTURE ☻

La programmation d'expositions est en pause hivernale, elle reprendra au printemps 2024, tout comme les festivités du bar Polacabana.

⚐ Tenez-vous informé.e.s de nos rendez-vous publics
annuels événementiels ⚐

☻ BAR Polacabana
(bord de Garonne)
Fermeture hivernale
Ré-ouverture avril 2024.